Bibi or not bibi

On est passé un peu vite, me semble-t-il, sur cette réplique d’Emmanuel Macron à un quidam l’interpellant sur la hausse du prix de l’essence?: « Le carburant, c’est pas bibi?! » On a calculé la part des taxes, ou non, dans cette hausse, mais on a oubli ...



source: La Croix:  Famille
rubrique: Société / undefined
publié: 09/11/2018 01:32:50

Société

La Croix